Morphotype

morphotypes

Le morphotype humain est un ensemble de caractéristiques comme la structure osseuse et musculaire, permettant de classer une personne dans une catégorie. C’est la base musculaire et osseuse que vous avez naturellement (hors pratique sportive et avec une alimentation "normale").

Il existe 3 catégories de morphotypes différents : le morphotype endomorphe, le morphotype ectomorphe et le morphotype mésomorphe.

De sérieuses différences existent entre ces 3 morphotypes. Lorsque vous pratiquez la musculation ou le fitness, il est important de connaître le morphotype auquel vous appartenez afin de mieux adapter votre programme d'entraînement et enfin obtenir les résultats souhaités.

En effet, un programme de musculation n'aura pas le même résultat sur une personne appartenant à la catégorie des ectomorphes que sur une personne appartenant à celle des endomorphes.

Pour mieux comprendre et savoir à quel morphotype vous appartenez, voici donc les caractéristiques des morphotypes existants :

Le morphotype ectomorphe

L’ectomorphe est constitué d’une ossature fine et étroite et d’une musculature sèche, peu développée, avec très peu de graisse. L’ectomorphe a du mal à prendre du poids car il dispose d’un métabolisme rapide qui consume les aliments ingérés très rapidement. L'ectomorphe peut être très actif, soit nerveusement, soit physiquement.

La musculation et le fitness pour l’ectomorphe : la solution au problème de gain de poids se trouve dans la gestion de l'activité nerveuse ou physique et dans la gestion de la nutrition. Pour ne pas perdre de poids, il est conseillé à l’ectomorphe de ne pas consommer d’éléments pouvant accroître sa nervosité (stimulants, caféine, nicotine, éphédrine) et d'éviter si possible le stress.

L'ectomorphe souhaitant maintenir ou augmenter sa masse musculaire doit veiller à s'alimenter correctement en enrichissant son apport nutritif. Voici un exemple qui permet de combler les carences d'un métabolisme consommant beaucoup d'énergie : 30 % de protéines, 55% de glucides, et environ 15 à 20 % de lipides.

Pour développer ses muscles, l'ectomorphe doit privilégier les exercices de musculation avec des charges relativement lourdes en insistant d'avantage sur le travail par isolation musculaire.

Enfin et toujours dans cette optique de développement musculaire, l'ectomorphe doit éviter les exercices sollicitant plusieurs muscles simultanément (exercice avec poids de corps etc.) car ils augmentent considérablement la consommation d'énergie. Si vous êtes ectomorphe et que vous souhaitez quand même pratiquer ce type d'exercice, veillez à enrichir votre alimentation les jours où vous vous exercez.

Le morphotype mésomorphe

Le mésomorphe est constitué d’une ossature large et carré, d’une musculature naturellement développée, et d’un taux de graisse relativement bas. Il régule généralement bien sa nervosité et l’activité physique lui réussit bien. Le mésomorphe est un athlète naturel. La gestion de son poids est aisée, puisqu’il peut prendre rapidement du muscle, augmenter rapidement ses performances et sa puissance, et consommer ses réserves de graisse assez facilement.

Les conseils pour le mésomorphe : le mésomorphe n'a pas de problème particulier. Il doit simplement maintenir une nutrition équilibré et variée. En musculation, et surtout en période de sèche ou de prise de masse, le mésomorphe doit enrichir son alimentation respectivement en protéines et en glucides.

Le morphotype endomorphe

L’endomorphe est constitué d’une ossature assez grosse et courte, d’une musculature pas très visible, et d’un taux de graisse élevé. L'endomorphe a une sérieuse tendance à l'embonpoint. D’un tempérament assez calme, l'endomorphe ne se passionne pas si facilement pour l'activité physique sportive. Il a beaucoup de mal à perdre du poids et mange relativement beaucoup. Le morphotype endomorphe est assez fort mais peu endurant.

Les conseils pour l’endomorphe : la solution au problème de poids de l'endomorphe se trouve dans la gestion de la nourriture et de l'activité physique. En effet, il est conseillé aux endomorphes d’enrichir leurs repas en protéines et d'enrichir leurs assiettes de légumes tout en diminuant l'apport en glucides et en lipides. A côté de cela, il est essentiel pour l'endomorphe de pratiquer une activité physique suivie et soutenue. Il vaut mieux être régulier qu'excessif dans cette pratique sportive.

Si vous êtes endomorphe et que vous souhaitez faire de la musculation ou du fitness, nous vous conseillons de privilégier les exercices avec des charges légères mais de longue durée ainsi que les exercices de cardio training comme la marche, la course à pied, le vélo d'appartement, etc...